Bruno Ruder & Rémi Dumoulin quintet feat. Billy Hart

Créé les 14 et 15 janvier 2016 à l’Amphi Opéra de Lyon

© Christophe Charpenel

Aymeric Avice : Trompette et bugle

Rémi Dumoulin : Saxophones ténor et soprano, compositions

Bruno Ruder : Piano, compositions

Guido Zorn : Contrebasse

Billy Hart : Batterie

« Si je me souviens bien c’est seulement la seconde fois que j’accepte une telle invitation. La première c’était en 1975 quand un violoniste polonais qui vivait en Allemagne, Zbigniew Seifert, m’a invité pour jouer et enregistrer avec lui. Je lui ai dit que j’étais d’accord mais quand je l’ai questionné sur sa musique et sur mon rôle, il m’a dit : « Votre présence suffira. » Avec Bruno ça a été pareil. Je lui ai dit : « Bruno, où est la batterie dans ce projet ? » Il m’a dit : « C’est toi la batterie du projet. » Et j’ai pensé : « J’ai joué avec beaucoup de musiciens mais ça sera la première fois que, quoique je joue, cela deviendra une partie de la composition. » C’est vraiment inspirant et en même temps cela m’impose une certaine responsabilité créative car je ne prends jamais à la légère l’inspiration. »

« On avait joué ensemble avec Bruno mais jamais ce type de musique. Quand je me suis penché sur leurs compositions je me suis dit : « Oh, mon dieu ! Qu’est- ce que c’est que ça ? » C’était tellement intéressant, tellement inspirant ! Ils m’ont dit qu’ils ont composé ça en pensant à moi. Et il me semble que c’est vraiment le cas. Ils m’ont dit qu’ils aimeraient faire un disque et je l’attends avec impatience. C’est comme un mystère. Ce sont tous de très bons musiciens, très intéressants. »

« Avant tout cette musique a été écrite en pensant à moi donc elle est déjà plus qu’européenne. C’est une musique internationale. C’est moi et eux. C’est en quelque sorte mon groupe, mes compositions, car ce que j’ai joué faisait partie de la composition… »

Billy Hart